Dans notre article précédent concernant les meilleurs spots de surf d’Europe, nous avons évoqué la belle région espagnole des Asturies. Entre avril et octobre, c’est une période idéale pour aller faire un surfer là-bas et explorer la province.

Grâce à cet article, vous saurez comment organiser votre surf trip en Asturies : Comment y aller, où se loger, où louer son matériel pour trois fois rien.

Photo by Vladimir Kudinov on Unsplash


Pour aller en Asturies…

En avion

Sachez que si vous partez en avion quelque soit votre point de départ en France (ou ailleurs) vous atterrirez sans doute à Oviedo, qui n’est pas en bord de mer. Il vous faudra donc prendre un bus pour vous rendre à Gijón, qui est la ville la plus connue des Asturies sur la côte. Vous trouverez des billets d’avion dont les prix vont varier entre quatre-vingt et cent quatre-vingt euros selon le moment où vous allez réserver. Concernant le trajet Oviedo / Gijón, il vous coûtera moins de trois euros et vous arrivez en trente minutes à destination.

En train

Le train est loin d’être la meilleure option puisque vous ne pourrez pas aller directement de France jusqu’à la côte des Asturies grâce à ce moyen de transport. Cependant vous pourrez descendre jusqu’à la dernière ville de France (Hendaye) en train puis vous pourrez prendre un bus à Irun, ville espagnole voisine d’Hendaye, qui vous conduira jusqu’à Gijón pour une trentaine d’euros. Ce n’est pas l’option la plus simple, ni la moins coûteuse, mais elle est envisageable.

En bus

Si vous avez un peu de temps devant vous et que vous voulez faire un voyage direct, vous pouvez prendre un bus qui vous conduira directement à l’une des villes principale d’Asturies à savoir : Oviedo, Gijón, Mieres, ou Avilés. Si vous n’êtes pas loin d’une grande ville, vous trouverez nécessairement un bus qui vous conduira là-bas.

Pour vous donner une idée du temps de trajet et du prix, même si cela dépend essentiellement d’où vous partez, prenons l’exemple de Paris : pour faire Paris / Oviedo cela vous prendra dix-neuf heures, pour un coût d’une cinquantaine d’euros.

En voiture, van, ou camping-car

Cette option semble être la plus avantageuse. Même si certes cela va vous prendre du temps, vous n’êtes pas obligé de faire le trajet en une fois. Vous pouvez faire quelques arrêts sur la côte espagnole avant d’arriver en Asturies. D’autre part, le deuxième avantage est que vous pourrez vous déplacer en Asturies et ainsi tester différents spots de surf. N’hésitez pas à aller sur le site Mappy pour faire une estimation du temps, ainsi que du coût de votre trajet en prenant en compte l’essence et les péages.

Photo by Bruno Mira on Unsplash

Se loger dans la région

Locations classiques

Les locations en Asturies ne sont pas chères du tout pour peu que vous vous y preniez un peu en avance. Vous pouvez tenter de cibler les villes principales évoquées précédemment, mais si vous avez un moyen de locomotion, que vous êtes parti en voiture par exemple, n’hésitez pas à regarder dans toute la région pour les logements. Vous trouverez sans aucun doute de petites perles dans de magnifiques endroits pour trois fois rien.

Auberges de jeunesse

Comme partout, les auberges de jeunesse se trouvent majoritairement dans les villes principales. En Asturies on en compte deux à Oviedo et trois à Gijón, dont les prix à la nuit commencent à quatorze euros, ce qui est extrêmement raisonnable. Si vous voyagez entre amis, les auberges de jeunesse peuvent être une très bonne alternative puisque l’ambiance y est toujours très festive et décontractée, puis c’est aussi une occasion de rencontrer d’autres voyageurs.

Photo by Helena Lopes on Unsplash

Parkings

Pour les plus aventuriers qui auront entamé leur séjour en van ou en camping-car, l’application Park4Night est faite pour vous. Elle répertorie les parkings de vos alentours au sein desquels vous pouvez vous installer selon des critères : s’il est payant ou non, si la vue y est agréable… De plus, les avis des autres utilisateurs concernant chaque parking pourront vous aiguiller à trouver celui qu’il vous faut pour la nuit.

Photo by Fabian on Unsplash


La location de matériel de surf

Tablas Surf School à Gijón

De nombreuses écoles de surf sur la côte des Asturies proposent à la fois des cours de surf, mais aussi de la location de matériel. La Tablas Surf School de Gijón propose des tarifs de location assez intéressants tels que :

  • La location de la planche pour une journée : vingt euros
  • La location de la planche et de la combinaison pour la journée : trente euros

Par ailleurs sachez que pour un cours individuel d’une vous en aurez pour trente cinq euros, ou trente euros par personne pour deux heures si vous êtes en groupe (plus de trois).

Photo by Seth Doyle on Unsplash

Les tarifs semblent plus ou moins rester fidèles à ces prix-là quelque soit l’école que vous choisissez à Gijón. N’hésitez pas à essayer le matériel de différentes écoles.

Rodiles Asturias Surf School, près de la Playa de Rodiles

Cette école propose également de la location de matériel.

  • La location de la planche pour quatre heures : vingt euros, et pour toute la journée: trente euros.

Surf School Llanes, à la ville de Llanes

À Llanes les prix pour la location de matériel sont très attractifs, cependant cette ville entourée de superbes spots pour surfer reste tout de même à une heure de Gijon. Prévoyez donc d’y rester une journée entière.

  • La location de la planche pour deux heures : dix euros
  • Pour la demi journée : quinze euros
  • Pour toute la journée : vingt-cinq euros
Photo by NICO BHLR on Unsplash

Les spots à ne pas manquer

  • Playa Andrin, près de Llanes
  • Playa la entrada, toujours près de Llanes
  • Playa de San Lorenzo près de Gijón
  • Playa España, non loin de Gijón
  • Playa de Rodiles, non loin de Gijón
  • Playa Salinas, à Salinas
Photo by Jeremy Bishop on Unsplash

Bon voyage les surfeurs ! Mais avant de vous laisser, voici une vidéo très instructive qui devrait vous intéresser :

Youtube - The Travel Vlogger

A lire également :


Merci d'avoir lu cet article ! Laissez nous un petit commentaire sous cet article pour nous prouver votre soutien.

N'hésitez pas à nous suivre sur nos réseaux sociaux et à partager l'article !