Kyoto est l’ancienne capitale impériale du Japon, ambassadrice des arts, des geishas et du thé japonais. À environ 460 kilomètres de Tokyo, cette ville qui est notre destination n°1 au Japon vous accueille dans son musée historique à ciel ouvert.

Les temples (bouddhistes) et sanctuaires (shinto)

Kyoto compte environ 700 sanctuaires shinto et 1 700 temples bouddhistes, impossibles à tous visiter lors d'un séjour de courte durée. C'est pourquoi nous en avons sélectionné trois.

Le Fushimi Inari Taisha

Le Fushimi Inari Taisha est le sanctuaire shinto le plus connu par les touristes, surtout pour son chemin rouge tracé par des torii. Situé au milieu de la forêt, une forte spiritualité habite les lieux et apaise n'importe quel visiteur.

Kiyomizu-dera

Ce temple bouddhiste est le plus populaire de la ville de par la vue qu'il offre depuis le bâtiment principal. Classé au Patrimoine Mondial de l'Unesco depuis 1994, le site regroupe des pavillons, temples, pagodes et cascades.

Daigo-Ji

Daigo-Ji est un site bouddhiste au sud de Kyoto. Sa pagode à cinq étages (soit environ 40 mètres de haut) est le plus vieil édifice encore debout de Kyoto et est classée trésor national du Japon. Moins visité par les touristes, il est cependant un monument historique à ne pas manquer.

Arashiyama

Arashiyama est un quartier à l'ouest de Kyoto dans lequel beaucoup de lieux sont cibles d'attraction pour les touristes :

  • La bambouseraie, forêt de bambous avec un chemin étendu sur 500m.
  • le mont Iwata ou « la montagne aux singes », un parc naturel habité au sommet par des singes.
  • Daikaku-Jin, un complexe de temples bouddhistes Shingon
  • Adashino Nenbutsu-Ji, un temple bouddhiste aux 8000 statues

Le quartier historique de Gion

Le quartier historique de Gion, est un des seuls quartiers de Geisha encore existant au Japon. Dans une atmosphère moyenâgeuse japonaise, de vieilles bâtisses en bois abritent des salons de thé, boutiques et restaurants locaux.

Marché Nishiki

Le marché Nishiki est le meilleur marché pour goûter à des ingrédients locaux : tsukemono (cornichons japonais), tofu, Kyo-yasai (légumes de Kyoto), wagashi (des bonbons japonais), du poisson frais, yakitori ou sashimi, etc.


Merci d'avoir lu cet article ! N'hésitez pas à nous suivre sur les réseaux sociaux et à partager l'article !

Retrouvez d'autres villes japonaises à découvrir dans l'article Top 5 des villes à visiter au Japon.