Madrid, capitale espagnole, est une ville européenne à visiter de toute urgence. Toutefois, certains quartiers et zones de la ville sont à éviter, ou peut-être à esquiver à certains moments de la journée. Cet article vous permettra de vous informer quant à la ville que vous vous apprêtez à visiter, ainsi vous saurez que quelque soit l'endroit où vous vous trouvez : il faut faire preuve de prudence.

Quelques rues à bannir

L'avenue Gran Via

L'avenue Gran Via est l'une des rues emblématiques de Madrid. C'est là que se trouvent de nombreux théâtres, boutiques et un d'autres lieux à ne pas manquer.

Cependant, Gran Via est aussi un endroit favori pour les pickpockets et les agresseurs prenant les touristes pour cible. Nous vous suggérons d'éviter cette avenue particulièrement aux heures de pointes puisqu'il y a beaucoup de monde, mais également le soir car l'avenue est loin d'être rassurante quand il n'y a presque personne.

Ces rues à éviter la nuit

  • Calle de Sagasta

La Calle de Sagasta est un large boulevard scindé en deux par un terre-plein central. Elle est parallèle à l'avenue Gran Via.

Cette grande rue est peu éclairée la nuit, et on ne va pas se mentir : on ne s'y sent pas vraiment en sécurité. Pour éviter tout sentiment de danger ou d'insécurité, nous vous invitons à éviter cette rue de Madrid la nuit, surtout si vous êtes seul.

  • Calle de Hortaleza

Cette rue est plus exiguë que la précédente. Elle est perpendiculaire à Gran Via et rejoint la Plaza Santa Bárbara. La Calle de Hortaleza n'est pas très rassurante, surtout la nuit. Bien entendu, son aspect ponctuellement délabré est en partie responsable de l'impression qu'elle renvoie.

  • Calle de San Bernardo

La Calle de San Bernardo est également perpendiculaire à Gran Via. Cette longue rue, bien plus large que la précédente est tout à fait fréquentable en journée, mais la nuit on ne s'y sent pas très en sécurité.

Par ailleurs, sachez que les boulevards de Madrid ne sont pas épargnés par la prostitution, comme de nombreux boulevards dans les grandes villes. Par conséquent, nous vous conseillons de les éviter la nuit, particulièrement si vous êtes seul.

Évitez la Plaza Mayor

Nous ne vous disons pas qu'il faut éviter la Plaza Mayor à tout prix, loin de là. Il faut seulement s'y rendre à horaire stratégique. La place étant très touristique, le risque d'agressions ou de vols à l'arrachée est assez élevé. Évitez les situations extrêmes : ne vous y rendez pas quand il n'y a personne, au même titre que quand la place est bondée. Veillez à visiter la Plaza Mayor aux heures creuses de la journée.

D'autre part, épargnez votre porte-monnaie et abstenez-vous de boire un verre là-bas. Tout coûte extrêmement cher.

Oubliez le Parque del Retiro la nuit

Le Parc du Retiro est un incontournable de votre voyage à Madrid. Ce lieu bucolique vous fera presque oublier que vous vous trouvez au coeur d'une capitale européenne. Très agréable en journée, ce n'est pas tout à fait le cas la nuit tombée.

Nous vous suggérons d'éviter de fréquenter le parc une fois le soleil couché, particulièrement si vous ne connaissez pas ou que vous n'êtes pas accompagné d'un local.

Évitez le quartier Lavapiés

Le quartier Lavapiés dont la délimitation se trouve ci-dessous n'est pas recommandé pour les touristes, particulièrement la nuit. Si vous comptez sortir dans cette zone le soir, préservez-vous et ne soyez pas seul. C'est un quartier où il y a un taux important de trafic de drogue et de prostitution une fois la nuit tombée.

N'oubliez pas que quelque soit l'endroit où vous vous trouvez, il faut faire preuve de prudence. Cet article vise à rappeler à tous les voyageurs qu'ils peuvent être facilement pris pour cible, particulièrement dans les villes très touristiques. Veillez donc à rester sur vos gardes et à éviter certaines zones, surtout la nuit. Attention toutefois à ne pas rentrer dans la paranoïa, il ne faudrait pas que vous vous gâchiez votre séjour. Voyagez simplement en toute conscience et prudence !

Nous espérons que notre nouvel article sur les quartiers de Madrid à éviter vous aura plu.

À bientôt, et n'oubliez pas de nous partager vos retours sur nos réseaux sociaux.


À lire également :