Barcelone est la première destination préférée des français pour les week-end. Ville méditerranéenne et ensoleillée, elle n'est pas vue comme une ville dangereuse mais ses nombreux touristes peuvent être pris comme cibles d'agressions et de vols.

Le haut risque de pickpockets et de voleurs à l'arrachée est un réel problème sur tous les lieux publics à Barcelone, que ce soient dans les rues, gares, métros et sur les plages.

"Les espagnols font attention aux vêtements qu'ils portent et ils ne se mettent jamais en short dans le métro ou dans le centre ville... S'habiller ainsi vous identifie automatiquement comme touriste (et augmente donc vos risques d'être la cible des pickpockets)" - Jan, habitant anglais à Barcelone

Ne pouvant jamais éviter complètement ces risques de tous les jours en tant que touriste à Barcelone, voici le nom des quartiers à éviter pour les minimiser.

  • Le quartier du Raval

Le quartier du raval est un des quartiers les plus authentique de la ville, le centre historique de Barcelone dans lequel on peut trouver : l’Antiguo Hospital de la Santa Creu, el Palau Güell, la statue Le chat de Fernando Botero, le marché de la Boqueria, le monastère Sant Pau del Camp, etc.

Il est aussi un des quartiers est le plus "dangereux" de Barcelone pour les touristes. Tout au long de l'année, les 7 millions de touristes visitent prioritairement les Ramblas et le quartier du Raval, ce qui est une opportunité pour les pickpockets et arnaqueurs.

Il y a cependant une différence entre le nord et le sud du quartier. Ce dernier connaît moins d'affluence de touristes, et est donc moins sûr en soirée et la nuit. C'est un quartier à éviter particulièrement à cette période de la journée : on y trouve beaucoup de prostitués et de vendeurs de drogue.

Le chat de Fernando Botero. Source : Vanupied
  • Le quartier de la Barceloneta

Le quartier de la Barceloneta est un quartier calme au bord de la plage au rythme 100% catalan. Il est très paisible de s'y promener cependant les habitants apprécient peu les touristes bruyants qui défilent dans les rues. Les espagnols faisant pour la majorité une sieste entre 12h et 14h, il est nécessaire de respecter leur sommeil.

La plage de la Barceloneta est aussi le terrain de jeu des pickpockets qui n'hésitent pas à scruter le moindre éloignement des touristes de leurs affaires personnelles.

Source : dreamtennistrips
  • La Rambla

La Rambla n'est pas vraiment un quartier à elle-même mais est une rue qui sépare le quartier du Raval du quartier gothique. Elle commence de la Place de Catalogne à la station de métro Drassanes.

Elle est le lieu où l'on trouve le plus de pickpockets dans la capitale catalane.

A partir de 23h30, les nombreuses boîtes de nuit et bars qui s'y trouvent ne participent pas à la sureté de la rue. Les attaques physique sont rares, mais il est conseillé d'éviter de fréquenter le quartier à cette heure.

Source : traveldigg.com
  • Le quartier du Born

Au sein du quartier du Born, un des plus beaux quartiers, les touristes ont de quoi visiter : le marché Sainte Catherine, la cathédrale Sainte Marie de la Mer, le centre culturel, le parc de la citadelle, le musée Pablo Picasso, le Palais de la musique, etc.

Les prix étant relativement chers, les voleurs à la tire suivent les voyageurs sophistiqués au portefeuille attrayant.

Les rues très étroites peuvent être intimidantes la nuit et ne sont pas conseillées pour des personnes seules.

Source : Equinox Radio Barcelone

En cas de vol ou d'agression, le numéro de téléphone de la police est le 092.

La police de Barcelone est habituée à rencontrer des touristes et la plupart de leurs membres parlent anglais. Cependant, le nombre de vols de portables ou autres objets étant fréquent, certaines affaires policières sont prioritaires par rapport à d'autres.

Merci d'avoir lu cet article ! N'hésitez pas à nous suivre sur les réseaux sociaux et à partager l'article !