Nous rêvons tous de faire le tour du monde et de visiter des villes dites incontournables par certains. Mais la réalité est parfois différente des photos vues sur internet et la pollution de l'air peut parfois transformer votre voyage en cauchemar pour les asthmatiques.

Pékin (Chine)

Boursier.com : Avec un taux supérieur à 100 mg/M3, la mégalopole chinoise a pris des mesures écologiques qui commencent à payer... De nombreux autobus fonctionnent désormais au gaz naturel ou à l'électricité. Pas (encore) assez toutefois pour faire sortir la ville du " top 10 " mondial de la pollution.

Jerusalem (Israël)

Le Point : Israël, où le réseau ferroviaire est peu développé, fait partie des pays de l'OCDE avec le nombre le plus élevé de véhicules par habitant et avec un des taux les plus importants de perte de temps dans les embouteillages.

Melbourne (Australie)

Better Health : Melbourne souffre de la pire pollution de son air lors de journées de vents légers et de conditions stables.Ces jours-là, une vaste zone peut être touchée. La ville souffre de quatre formes principales de pollution atmosphérique, à savoir : smog d'été, smog d'hiver, poussière soulevée par le vent, fumée.

Voir aussi : 5 bonnes raisons de visiter l'Australie.

Séoul (Corée du Sud)

Korean Coffee Break : Depuis déjà quelques années, la Corée du Sud figure très souvent en tête des pays asiatiques les plus polluées, avec la Chine et l’Inde. Et pour cause : La Corée reçoit régulièrement la pollution venue de Chine (environ 20% et 30% selon Greenpeace), mais aussi, et surtout, une pollution produite localement. Ces particules sont produites en majorité par l’industrie, la circulation automobile et les centrales de charbon.

Rio de Janeiro (Brésil)

Bangkok (Thaïlande)

Le Point : L'inquiétude monte parmi les quelque 12 millions d'habitants de la capitale thaïlandaise, de plus en plus nombreux à porter des masques dans les rues ou le métro.

Milan (Italie)

Les Echos : Depuis des années, la plaine du Pô avec Brescia, Monza, Milan, mais aussi Turin dépassent les niveaux de pollution fixés par l'UE. La concentration moyenne annuelle supérieure y dépasse 25 microgrammes par mètre cube d'air, quand l'Organisation mondiale de la santé (OMS) recommande des seuils de 10 microgrammes par mètre cube

Mexico (Mexique)

Tribune de Genève : La ville de Mexico est souvent sujette aux pics de pollution, la dissipation des gaz polluants étant compliquée par la chaîne de montagnes qui l'entoure.

Tokyo (Japon)

Pôle développement durable : La ville de Tokyo, à l’instar du reste du Japon, a été confrontée à de sérieux problèmes de pollution de l’air durant la seconde moitié du 20ème siècle. A travers un certain nombre de décrets et d’actions allant au-delà des obligations réglementaires nationales, la ville a joué un rôle pionnier dans la lutte contre la pollution de l’air, tant d’origine industrielle (énergie notamment) qu’automobile.

Découvrez Tokyo dans l'article Que faire à Tokyo ?

Paris (France)

Paris.fr :La ville de Paris fait de la lutte contre la pollution d’origine routière une de ses priorités. Pourquoi ? Parce que 90% des Parisiens vivent dans un environnement pollué.

Découvrez Paris dans l'article Top 10 des activités insolites en région parisienne.

Los Angeles (États-Unis)

Elissa Cohen : L’arrivée de l’automobile a rendu Los Angeles célèbre pour son smog, tellement épais qu’il a été mépris pour des attaques au gaz japonaises.

Découvrez Los Angeles dans l'article Les activités à faire en famille dans Los Angeles et ses environs.

Londres (Angleterre)

Ouest France : Selon la mairie de Londres, « des milliers de Londoniens meurent chaque année prématurément en raison d’une exposition de longue durée à la pollution de l’air » et les habitants de la capitale « vivent dans une région où sont dépassées les recommandations de l’Organisation mondiale de la santé concernant les particules toxiques les plus dangereuses ».

Découvrez Londres dans l'article Un week-end à Londres.


Merci d'avoir lu cet article ! N'hésitez pas à nous suivre sur les réseaux sociaux et à partager l'article !